Elles illuminent la noirceur de nos nuits et nous laissent rêveurs face aux figures imaginaires qu’elles dessinent sur la voûte céleste. Source d’élans poétiques, les étoiles ne sont pas moins de véritables usines qui ensemencent l’Univers en éléments lourds. On en compte une centaine de milliards rien que dans notre galaxie, la Voie lactée !
Mais comment se forment-elles? Et à partir de quelle matière? Quels rôles jouent-elles dans l’histoire de l’Univers? C’est à ces questions et bien d’autres que l’astronome Patrick Hennebelle tente de répondre dans l’Astronomie de décembre.

La taille des étoiles est extrêmement variée. Cette vidéo montre le diamètre des étoiles connues de notre galaxie, comparées au Soleil, à la Terre et Jupiter. Crédit : ESO/L. Calçada/M. Kornmesser.

 

t

Promenez-vous dans l’image de la couverture du numéro de décembre !

Distante d’environ 700 années-lumière de la Terre, la nébuleuse obscure Lupus 3 s’étend dans les constellations du Scorpion et du Loup, peuplées d’un incroyable fourmillement stellaire. Au sein de ce nuage de gaz sombre, de nombreuses étoiles commencent leur existence. Les deux belles et brillantes étoiles au centre de l’image sont issues de ce nuage dont la matière s’est effondrée pour donner naissance à ces soleils bleus, indiquant leur jeune âge.
Retrouvez sur le site de l’ESO la vidéo panoramique (plusieurs résolutions sont proposées) de cette région du ciel dont une petite partie illustre la couverture du numéro de décembre de l’Astronomie.
Cette image (en tête de cette page) est composée de clichés acquis par le Survey Telescope du VLT et le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres. Elle offre la vue la plus détaillée à ce jour de cette région du ciel. Crédit : ESO/R. Colombari.

Cette vidéo nous entraîne à destination de la jeune étoile 2MASS J16281370-2431391 au sein de Rho Ophiuchi, un système multiple d’étoiles, véritable pouponnière stellaire, située à 400 années-lumière de la Terre. L’étoile est entourée d’un disque de gaz et de poussière – un disque protoplanétaire, prélude à la formation de systèmes planétaires. Vu de profil, ce disque arbore l’aspect d’une soucoupe volante en lumière visible.
L’image finale de la soucoupe volante a été acquise, dans l’infrarouge, par le Télescope Spatial Hubble du consortium NASA/ESA.
Crédit : ESO/N. Risinger (skysurvey.org)/S. Guisard/Digitized Sky Survey 2/NASA/ESA. Musique : Johan B. Monell.

Grâce au vaste réseau submillimétrique de l’Atacama (ALMA), des astronomes ont découvert de notables différences entre les cavités du gaz et les trous de poussière au sein des disques environnant quatre jeunes étoiles. Ces nouvelles observations constituent d’indéniables preuves de la formation récente de planètes dotées de plusieurs masses joviennes au sein de ces disques.
Cette vidéo est une vue d’artiste d’un tel système stellaire. Crédit : ALMA (ESO/NAOJ/NRAO)/M. Kornmesser.

L'Astronomie est édité par la
Société astronomique de France
3 rue Beethoven - 75016 PARIS

 

Fondée en 1887
Reconnue d'utilité publique en 1897
Agréée association nationale de jeunesse
et d'éducation populaire

Show Buttons
Hide Buttons