Nous avons pu voir récemment l’ombre du trou noir super-massif au centre de la galaxie M87. Il est probable que nous verrons bientôt celle du trou noir qui est au centre de la Voie lactée, à la position de la source Sgr A*. Bien que « supermassif », c’est un tout petit trou noir, car il n’a que 4 millions de masses solaires, à comparer aux 6 milliards pour celui de M87! Autour de Sgr A*, on observe en rayons X un large réservoir de gaz chaud à dix millions de degrés et du gaz à 100 et 10000 degrés, le tout dans une région d’une dizaine d’années-lumière. Rien d’étonnant jusqu’à maintenant. Mais lorsqu’on calcule que pour remplir ce trou noir de 4 millions de masses solaires en 10 milliards d’années (l’âge de la Galaxie), il faudrait qu’il reçoive en moyenne 0,4 millième de masse solaire par an, on comprend qu’on a un problème.

Dans le numéro 130 de l’Astronomie, Suzy Collin-Zahn nous explique les avancées des chercheurs et leurs espoirs à venir pour expliquer ces incohérences.

p

Pour en savoir plus...

La publication (très technique et en anglais) des chercheurs est disponible à cette adresse :
https://arxiv.org/pdf/1906.08289.pdf

L'Astronomie est édité par la
Société astronomique de France
3 rue Beethoven - 75016 PARIS

 

Fondée en 1887
Reconnue d'utilité publique en 1897
Agréée association nationale de jeunesse
et d'éducation populaire

SUIVEZ-NOUS

Show Buttons
Hide Buttons