Quelques années après sa sœur jumelle Voyager 1, la sonde Voyager 2 vient de franchir une des frontières du Système solaire. Avec Pioneer 10 et 11, et plus récemment New Horizons, ces cinq sondes sont les messagers de la Terre les plus éloignés à ce jour.
Mais au fait, où est la limite du système solaire ?

Voyager 1, lancée la même année que Voyager 2, a dépassé une des frontières de notre système solaire en 2013, à la prodigieuse vitesse de 61000 km/h ! A ce jour Voyager 1 est l’engin le plus éloigné envoyé par l’Homme, à près de 24 milliards de kilomètres !

En novembre 2018, c’était au tour de Voyager 2 de franchir cette limite appelée l’héliosphère.
Dans le numéro de mai de l’Astronomie, l’astrophysicien Allan Sacha Brun nous explique qu’il existe en fait plusieurs frontières, selon, par exemple, que l’on s’intéresse à la chaleur que l’on peut recevoir du Soleil, à l’influence de son champ magnétique, ou encore à l’influence de son champ gravitationnel. Les sondes spatiales, même les plus distantes sont très loin d’avoir croisées toutes ces limites !

Fin avril, Voyager 1 était à environ 23,6 milliards de kilomètres (Gkm) de la Terre, suivi par Voyager 2 (21,8 Gkm). Les sondes Pionner 10 et 11 étaient à des distances semblables (19,3 Gkm), pratiquement opposées l’une à l’autre. Enfin, New Horizons, qui a survolé il y a quelques semaines Ultima Thulé, était à 6,6 Gkm.

Le 5 novembre 2018, le système de détection des rayons cosmiques installé à bord de Voyager 2 a fourni la preuve que la sonde avait quitté l’héliosphère : il y a eu une forte baisse du taux de particules émises par le Soleil tandis que le taux de rayons cosmiques galactiques augmentait significativement.
Crédit : NASA/JPL-Caltech/GSFC

r

Voyager 1 et 2 dans le désordre

Contrairement à ce que l’on pourrait supposer, c’est la sonde Voyager 2 qui a été lancée en premier, quelques jours avant Voyager 1. Les deux sondes ont survolé Jupiter et Saturne, seule Voyager 2 a exploré les mondes lointains d’Uranus et de Neptune, respectivement en 1986 et 1989. C’était la première fois qu’un engin spatial survolait ces deux planètes gazeuses.

Suivez en temps réel l’éloignement de Voyager 1 et 2.

Fin 2018, quarante et un ans après son lancement dans l’espace, la sonde Voyager 2 est sortie de l’héliosphère. Son jumeau, Voyager 1, a effectué cette traversée en 2012. Edward Stone, le scientifique chargé du projet de la mission Voyager, et Suzanne Dodd, la gestionnaire de projet de la mission, évoquent de cette étape importante et de l’avenir de cette sonde.
Pour une version sous-titrée en français, allez dans Paramètres, activez les Sous-titres en anglais, puis choisissez Français dans Traduire automatiquement.

L'Astronomie est édité par la
Société astronomique de France
3 rue Beethoven - 75016 PARIS

 

Fondée en 1887
Reconnue d'utilité publique en 1897
Agréée association nationale de jeunesse
et d'éducation populaire

SUIVEZ-NOUS

Show Buttons
Hide Buttons